Passage du gué de Jean-Philippe Blondel ****

Publié le par Mireille

 

passage-du-gu--.jpgcoeur007.gifFred travaille au collège Pierre Brossolette, dans un quartier en ZUP. Détenteur d'une licence d'anglais, il occupe la fonction de surveillant, mais il est également chargé de faire le tour des salles après la fermeture de l'établissement pour vérifier que tout est en ordre. C'est ce qu'il est en train de faire ce jeudi d'octobre 1985 lorsqu' il entend de la musique dans une classe désertée. En ouvrant la porte, il surprend la jeune professeur de dessin Myriam Lebrun, les pieds sur le bureau, se relaxant en écoutant un ancien tube d'un groupe américain. Et c'est le coup de foudre ! Fred est amoureux fou de Myriam même quand il apprend que celle-ci vit avec Thomas dont elle attend un enfant pour le mois de mai. Leurs vies à tous les trois vont se croiser sans jamais vraiment se rejoindre.


Ce qui pourrait s'apparenter à un banal roman d'amour est en fait un roman sur l'ambiguïté du désir et la confusion des sentiments habilement retranscrite par la structure du récit, chacun des trois protagonistes exprimant ses sentiments par rapport à l'événement qu'ils viennent de vivre.

Je viens de découvrir cet auteur grâce à Clochette et à Florinette. J'ai adoré ce roman et je le classe sans hésiter dans mes « coups de coeur ».
 
Robert Laffont, 2006

Commenter cet article

clochette 14/11/2007 10:24

Contente moi aussi de lire qu'il t'a plu ! A bientôt via le net et merci pour ton com sur Arlington Park

Florinette 11/11/2007 11:02

Je suis contente de voir que nous partageons le même coup de coeur !!
Bon dimanche Mireille !