Une forme de vie **

Publié le par Mireille

4ème de couverture:

"Ce matin-là, je reçus une lettre d'un genre nouveau."

 

Mon av9782226215178FS.gifis:

Pour une fois, on ne peut pas reprocher à une 4ème de couverture de trop dévoilé le contenu du roman! Mais comme à son habitude, Amélie Nothomb fait une belle promotion de la sortie de son roman annuel dans les médias, je savais un peu de quoi il s'agissait.

On sait qu'Amélie Nothomb entretient une correspondance épistolaire avec ses lecteurs. Un jour, elle reçoit une lettre d'un certain Melvin Mapple, soldat américain en Irak. Au fil des échanges, on apprend que ce soldat est victime d'une épidémie qui frappe de plein fouet les GI basés en Irak: l'obésité. J'avoue que le début m'a un peu laissée perplexe. Je ne savais pas trop bien où l'auteure voulait en venir même si son écriture est toujours plaisante. Mais avec Amélie Nothomb, il faut s'attendre à tout. Et l'arrêt brutal et inexpliqué de la correspondance intrigue à la fois la narratrice et le lecteur. Pourquoi ce soldat arrête tout d'un coup ses échanges épistolaires avec Amélie Nothomb alors qu'il lui avait livré tant de confidences sur ses relations avec sa nouvelle compagne, Shéhérazade, pseudonyme donné à sa masse graisseuse qui peu à peu l'envahit.

Ce dernier roman, qui se lit vite, m'a plu, mais encore une fois, le contenant (le style) est beaucoup plus intéressant que le contenu (la trame narrative).

Une forme de vie

Nothomb, Amélie

Albin Michel, 2010

ISBN 978-2-226-21517-8

Commenter cet article

Karine:) 26/10/2010 22:59



Le fonds ne m'intéresse nullement... dommage, j'aimerais bien relire un Nothomb et avoir une chance qu'il me plaise...



Mireille 27/10/2010 17:16



Elle manque quand même d'inspiration. Ce n'est pas un grand cru!