Un petit tour au MAI ...

Publié le par Mireille

Le MAI, c'est le Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne qui regroupe, dans un imposant bâtiment, trois collections permanentes reflétant le passé (et le présent) industriel de la région stéphanoise:


Les Cycles:

En 1886, la première bicyclette française est fabriquée à Saint-Étienne, acte fondateur d’une industrie qui connaîtra une renommée internationale grâce notamment aux produits de Manufrance.


Les Armes:

Manufrance, la M.A.S. (Manufacture d’armes de Saint-Étienne), Verney-Carron…ces grands noms emblématiques de la ville de Saint-Étienne, sont remis ici dans le contexte historique de la production industrielle.


Les Rubans:

Principal centre créatif du ruban, Saint-Étienne abrite en son Musée la plus grande collection de rubans du monde, ainsi que des machines, accessoires, outillages et mobiliers représentatifs de ce savoir-faire original décliné en industrie de pointe. A certaines heures, le public peut entendre le "bistanclac" des des métiers à tisser (notamment le célèbre métier Jacquard).


affiche_def_40_x_60g_copie.jpgLe MAI abrite aussi des expositions temporaires. En ce moment sont exposés des objets et techniques de l'Oural soviétique, 1950-1980.


L'exposition met en évidence le télescopage de deux univers exprimé dans les espaces domestiques de l'Oural du sud entre 1950 et 1980.


Un intérieur d'isba est reconstitué, avec mobilier et accessoires traditionnels produits, utilisés en résonance avec les ressources naturelles d'un immense territoire de bois de bouleau, rivières, marais et tourbières. Une pièce de logement collectif des années 70 présente des objets domestiques manufacturés par l'industrie métallurgique soviétique qui renvoient à l'importance des combinats et des villes-usines exploitant les richesses singulières du sous-sol de l'Oural du sud. On peut également découvrir des appareils ménagers russes à l'esthétique singulière, postes de radio et de télévision, objets décoratifs soviétiques tels que les fontes au bois de Kasli, insignes et bustes à la gloire des héros communistes, des affiches éducatives pour la promotion des objets manufacturés produits sur place et pourtant si difficilement accessibles aux classes populaires.

 

Une visite très enrichissante !

Publié dans Balades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article