Pain d'Alouette, 1ère époque ***

Publié le par Mireille

 

pain-d-alouette.gifAvril 1919, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Quentin Ternois, ancien coureur cycliste emmène son neveu découvrir Paris-Roubaix. Quentin, gazé pendant la guerre ne peut plus faire de vélo. Mais pour son neveu, c'est pour lui une révélation. Lui, le jeune mineur rêve d'un autre destin que celui que lui offrent les mines.

Loin de là, au même moment, dans un orphelinat du Sud-Ouest, Reine Fario, la fille d'Amédée, "l'aigle sans orteils", décédé en 1917, subit la brutalité du directeur. Quelques années plus tard, Camille Peyroulet, un ami d'Amédée et maire d'une petite commune, se lance à sa recherche pour l'adopter, recherche qui le mène dans un village des Pyrénées où se terrent des "gueules cassées"… Suite et fin dans le tome 2.

(Source: L@bd.com)




Mon avis:


Le pain d'alouette? Ce sont les tartines que remontaient les mineurs de fond du Nord quand ils n’avaient pas terminé tout leur repas. C’est aussi le nouveau récit de Christian Lax qui fait suite, du moins chronologiquement, à l’Aigle sans orteils, paru chez Aire Libre en 2005.


Deux histoires racontées en parallèles sur fond d'après-guerre: une qui se déroule dans le Nord où chaque protagoniste essaie de se reconstruire après le traumatisme de la guerre, une autre dans les paysages montagneux de la chaine pyrénéenne.

Mais c'est le cyclisme -et notamment la célèbre course « Paris - Roubaix », avec son lot de souffrances, de douleurs et de dépassement de soi, qui rassemble et divise. Des « pavés de l'Enfer du Nord » à l'enfer des profondeurs de la mine, le combat est le même!



Pain d'Alouette, première époque

Lax, Christian

Futuropolis, 2009

ISBN 978-2-7548-0306-9

 

 

 

Publié dans BD - Mangas

Commenter cet article