Etranger à Berlin ****

Publié le par Mireille

coeur007.gif


etranger-a-berlin-copie-2.jpg4ème de couverture:


Le garçon sortit une boîte d'allumettes pour en craquer une. A la lueur vacillante de la flamme, une porte fermée apparut. La clé était suspendue à côté à un clou, au bout d'un ruban rouge. Il trifouilla quelques secondes dans la serrure, et la porte s'ouvrit. Un courant d'air glacé envahit la contre-allée. Les jeunes franchirent l'ouverture pour se retrouver dans ce qui se révéla être une petite cour sordide baignée par le clair de lune. Des herbes folles poussaient entre les pavés fendus et dans les craquelures des murs en brique. Il y avait des latrines en plein air, plusieurs caisses, trois poubelles remplies à ras bord et une minuscule porte en bois. Quelqu'un actionna la poignée frénétiquement - fermé à clé. Dans leur dos explosaient des cris, des bruits de tables et de chaises fracassées. Les jeunes qui s'étaient laissé piéger au moment de la ruée vers la sortie résistaient en se battant. Des filles hurlaient. " C'est le mur ou rien ", déclara Peter.


Quand ses parents meurent, en 1941, Piotr, jeune garçon polonais, est placé dans un orphelinat à Varsovie. Il est rapidement repéré : sa grande taille, ses cheveux blonds et ses yeux bleus font de lui un modèle accompli du type aryen prôné par Hitler... Un haut dignitaire nazi souhaite l'adopter : Piotr, rebaptisé Peter, est accueilli dans sa nouvelle famille à Berlin. Mais Peter sent bien que pour les autres, il reste un étranger. Tous ses efforts tendent à convaincre son entourage du contraire, quitte à faire parfois quelques compromis ... C'est alors qu'il rencontre Lena... et qu'il découvre grâce à elle le vrai visage du nazisme. Il est temps pour lui de choisir son camp. Et de prendre des risques ...


Un roman d'aventures qui pose la délicate question de l'engagement.



Mon avis:

Encore un roman sur la Seconde Guerre Mondiale et l'antisémitisme? Oui, mais l'auteur aborde le sujet sous un nouvel angle: les événements sont rapportés par un jeune Polonais, intégré malgré lui à la société allemande entièrement sous le joug du Führer. Outre les questions de l'engagement et des choix de vie, ce roman met aussi en exergue la politique raciale de l'époque et les recherches scientifiques mises en œuvre pour différencier la race aryenne des « Untermenschen », ces sous-hommes au sang impur qu'étaient entre autres les Juifs et les Slaves.

Ce roman minutieusement documenté entraine le lecteur dans une aventure palpitante qui devrait plaire non seulement aux adolescents, mais également aux adultes.

 

 

Etranger à Berlin

Dowswell, Paul

Naïve, 2009 (Naïveland)

ISBN 978-2-35021-192-3

 

Publié dans Jeunesse 12 ans et +

Commenter cet article

Karine:) 27/03/2010 23:36


J'ai vu le mot Berlin et le coeur à côté... et je me dis qu'il faut absolument que je le lise!


Mireille 28/03/2010 11:55


Et tu ne seras pas déçue, j'en suis sûre!