D'or que landes ***

Publié le par Mireille

d-or-que-landes.gif4ème de couverture:


De père en fils, les Squire exercent le métier de barbier, auquel revient la macabre obligation de raser les morts avant leur grand voyage vers l'au-delà.

Parce qu'il a dix ans et qu'il est bien le fils de son père, c'est au tour du jeune Harvey d'assumer la charge de cet étrange métier. Par un soir de Noël 1862, alors que l'hiver et la nuit ont pris possession des landes et des bois qui cernent le village écossais de Drinsdale, Harvey Squire est envoyé au manoir des Fearnwood. Dans la demeure victorienne hantée de courants d'air et de tristes mélodies l'attend un secret dont l'origine remonte à l'antiquité de cette région âpre et sauvage, à ces temps très anciens où les légions romaines se chargèrent de construire le légendaire mur d'Hadrien...

Mais c'est déjà trop dire que d'avoir dit tout cela.

 

 

Mon avis:


Dans quel genre classer ce premier roman de Denis Bretin publié pour la jeunesse? Difficile de dire s'il s'agit d'un conte fantastique, d'un roman historique ou d'un roman policier. Sans doute les trois à la fois!

L'histoire se déroule en Ecosse, au XIX° s. et fait référence aux origines celtes (l'alphabet oghamique) et romaines (le mur d'Hadrien). Le jeune héros et narrateur Harvey plonge soudainement dans un monde plus ou moins fantastique, mystérieux et angoissant.

Le style de l'auteur est très riche: nombreux qualificatifs, phrases complexes, longues précisions historiques en bas de pages, qui ne nuisent pas au déroulé de l'intrigue.

Un roman donc difficile à classer dans un genre précis, mais en tout cas un roman captivant qui devrait plaire à un large public.


Voir l'interview de l'auteur sur Le Littéraire.com et l'avis de Clarabel.



D'or que landes ou l'étrange histoire d'Harvey Squire

Bretin, Denis

Syros Jeunesse, 2009 (217 p.)

ISBN 978-2-74-850852-9

Publié dans Jeunesse 12 ans et +

Commenter cet article