Le violoncelle poilu ***

Publié le par Mireille

Voici un recueil de trois nouvelles écrites par Hervé Mestron, dans le cadre de sa résidence d'écrivain à l'Historial de la Grande Guerre, en 2007.

Trois nouvelles courtes et sobres. Trois nouvelles bouleversantes qui ont pour fil conducteur la Première Guerre Mondiale.


Dans la première (Le violoncelle poilu) et la dernière (Dernier pet d'un fusil à baïonnette), c'est un objet qui raconte son « vécu » des tranchées. Le violoncelle appartient à Maurice qui a quitté les salons mondains pour la Somme où il est brancardier et musicien dans la fanfare militaire. Le troisième est un fusil à baïonnette, "grand rescapé" coincé dans un musée, qui refuse de rejouer le passé qui a rendu les hommes fous. Dans la seconde nouvelle, c'est un enfant qui transcrit sur un carnet le passé douloureux et secret de son grand-père français, fils naturel d'un "boche".


« On m'a toujours traité comme un prince, surtout Maurice. Là, je ne comprends pas son attitude. […] Avec cette déclaration de guerre, il est devenu fou. Je pendouille dans son dos, semblable à une besace, secoué par les cahots des chemins. »

Bellesahi a beaucoup aimé.

Le violoncelle poilu

Mestron, Hervé

Syros (Tempo), 2009

ISBN 978-2-74-850776-8

Publié dans Jeunesse 12 ans et +

Commenter cet article