Amours fragiles ****

Publié le par Mireille

Je poursuis ma période "BD" avec encore une bonne pioche!

Amours fragiles, 1: Le dernier printemps
4ème de couverture:
"1932. L'Allemagne traversait une crise sans précédent. Mon père, comme de nombreux compatriotes, voyait en Hitler le seul homme capable de la redresser. Je désapprouvais en silence. C'est à cette époque que Katarina vint habiter en face de chez nous. Je découvris des sentiments inconnus jusqu'alors. Les choses auraient pu être simples, s'il n'y avait eu ma timidité et, surtout, l'arrivée des Nazis au pouvoir."

Amours fragiles, 2: Un été à Paris
4ème de couverture:
"1939. J'avais quitté l'Allemagne pour entreprendre une thèse de doctorat à Paris. J'avais repris contact avec Katarina. Je ne l'avais plus vue depuis son bref retour en Allemagne, au printemps 33, pour l'enterrement de ses parents. Pendant toutes ces années, nous avions échangé des nouvelles par courrier, épisodiquement."


Amours fragiles, 3: Maria
4ème de couverture:
"La dernière fois que j'avais vu Maria, c'était dans son appartement parisien, en septembre 39, quand deux policiers étaient venus m'arrêter.
Trois mois plus tard, elle s'était présentée chez mes parents, en mon absence. Elle avait laissé ses coordonnées, mais je n'avais donne aucune suite à sa visite. je conservais le souvenir de mes quelques nuits avec elle. Sa nudité, ses sourires gènes, ma maladresse. La brève rencontre de deux solitudes. ".



Si les 4èmes de couverture ne dévoilent (pour une fois) pas trop le contenu, on comprend aisément que l'histoire se déroule sur fond de montée du nazisme et de Seconde Guerre Mondiale.

Le héros du 1er volume, Mahner, est un étudiant mal dans sa peau qui a du mal à séduire les filles, mais surtout à supporter les idées nationalsocialistes de son père. Il prend le prétexte de la rédaction d'une thèse pour partir en France alors que survient la déclaration de la guerre (2ème épisode). Puis, de retour en Allemagne (3ème tome), on est confronté à la radicalisation du nazisme avec non seulement la persécution des Juifs, mais aussi la traque des Allemands qui osent critiquer le régime nazi.

Ce 3ème tome me paraît le plus réussi, car c'est la résistance allemande qui est mise en exergue, ce qui est assez rare. Le lecteur se trouve au coeur d'un réseau de résistants allemands avec les interventions inopinées de la Gestapo. La chute, brutale, donne froid dans le dos ...

J'ai beaucoup aimé le scénario de ces 3 volumes, avec cependant un petit bémol pour le 2ème qui, en fait, plante le décor pour la suite de la série. La parution du 4ème tome Katharina est annoncée pour bientôt. Tant mieux!

C'est une série à conseiller aux adultes, mais aussi aux ados.

Amours fragiles (tome 1, 2 et 3)
Richelle / Beuriot
Casterman

Publié dans BD - Mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nanne 02/04/2009 18:06

Je note aussi celle-là, pour ne pas la rater si elle est à la bibli ! Merci pour toutes ces trouvailles, Mireille ...

Mireille 03/04/2009 09:26


C'est en effet une série à ne pas rater!