L'échappée de Valentine Goby ****

Publié le par Mireille

En furetant dans une librairie, au rayon « nouveautés », je suis tombée sur ce rcoeur007.gifoman de Valentine Goby dont j'avais lu une critique intéressante dans l'Express. Un roman que je classe sans hésiter dans mes « coups de coeur » !

--chapp--e.jpgMadeleine Lanel a 16 ans. Originaire d'un petit village breton, elle travaille la semaine comme bonne à l'hôtel des Ducs à Rennes. C'est là qu'un jour elle rencontre Josef Schimmer qui lui demande de tourner les pages de ses partitions – elle qui ne connaît rien à la musique – et elle succombe au charme de ce grand pianiste. Les deux amants vont vivre une passion furtive, mais intense. Quoi de plus normal pour une jeune fille de son âge ! Sauf que nous sommes en mai 1941 et que Josef Schimmer est un officier allemand !
Le destin de Madeleine va basculer à ce moment-là et, à la Libération, elle va être tondue sur la place publique – la peau de sa tête sera « dénudée comme une vulve » - et une croix gammée sera tatouée sur sa poitrine. Pour essayer de protéger sa fille Anna, elle va errer de ville en ville en changeant d'identité. Mais, à chaque fois, le passé ressurgit et Anna, qui refuse de renier ses origines, va payer cher l'amour de ses parents.


Du déjà vu ? Certes, le thème n'est pas nouveau, mais c'est sans compter sur le talent de Valentine Goby ! Un roman sur la quête d'identité et la liberté dont la construction et le style lapidaire en font un excellent roman qui se lit d'une traite.

 

Gallimard, 2007

Commenter cet article

Florinette 08/10/2007 19:29

Du même auteur j'ai beaucoup aimé "La note sensible" que je te conseille au passage si tu ne l'as pas encore lu, celui que tu présentes est déjà sur ma LAL, mais je sens que je vais bientôt craquer !!

Mireille 08/10/2007 20:58

Je note ce titre sur ma LAL !

Bernie 08/10/2007 16:25

Un thème que l'on retrouve dans Le silence de la mer de Vercors : est-on obligatoirement un ou une "collabo" si on se prend pas passion pour un habitant du pays ennemi lorsqu'on est en période de guerre ?

boo 08/10/2007 08:50

ce roman doit être très fort!!!même si comme tu le soulignes, il s'agit d'un thème souvent abordé.

clochette 08/10/2007 08:12

Merci de ton commentaire sur mon blog et de ton précieux conseil, je rajoute donc ce livre sur ma LAL !